[ La concentration et les vibrations ]

LA PSYCHANALYSE

Freud

Freud a découvert que la psychanalyse intervenait dans des processus psychiques inconscients en relation avec la sexualité. La psychanalyse aurait un processus de déconstruction, qui aurait pour but de démonter étage par étage le problème qu’est survenu à la personne concernée. L’étude des rêves confirme le caractère extensif de la détermination inconscience, la psychologie de la conscience, est insuffisante.

Histoire

La psychanalyse est d’abord le procédé par lequel ces processus psychiques inconscient peu près inaccessibles autrement, peuvent faire l’objet d’une investigation rigoureuse. Ce procédé est celui de l’association libre des idées. Utilisé dans le cadre bien défini de la situation analytique, il devient la règle fondamentale qui rejoint l’analysant de dire tout ce qui lui vient à l’esprit. Ainsi apparaissent et organisent les phénomènes, centrés sur la relation dite transférentielle à l’analyste qui constituent le processus analytique. La psychanalyse désigne ensuite la méthode de traitement d’un certain éventail de désordres psychiques, notamment névrotiques. De fait la définition thérapeutique de la cure analytique découle indirectement des transformations psychiques induites par le processus et les prises de conscience qu’il implique. La modification de la relation entre du MOI et de l’inconscient se traduit en outre le soulagement de la souffrance psychique par une capacité accrue a aimer et travailler. Les autres traitements psychanalytiques sont plus ou moins dérivés du modèle de la cure, en fonction de l’adéquation à la diversité clinique. La psychanalyse est enfin devenue une théorisation organisant les connaissances issues de cette expérience pratique qu’en retour elle inspire.

La Métapsychologie

Parce qu’elle concerne essentiellement ce qui est au-delà de la conscience, la réalité psychique inconsciente, Freud l’a nommée METAPSYCHOLOGIE.

La théorie analytique s’affranchit de la seule expérience de la cure en s’intéressant et en s’appliquant à l’ensemble des phénomènes humains où l’inconscient est impliqué. st des tendances qui constituent le fond de la personnalité.

Les psychanalystes jungiens expliquent que nos rêves sont porteurs de messages symboliques, dont l’interprétation est un bon moyen de nous connaître nous-même, pour nous orienter lorsque nous rencontrons des problèmes psychique ou matériels ou que nous traversons des moments de désarroi. Comment interpréter nos rêves ?

Une méthode simple à la portée de tous, qui s’inspire des techniques de l’oniromancie traditionnelle, consiste à tenir un journal. Procurez-vous un carnet et inscrivez chaque fois qu’un rêve vous marque, inscrivez-le, en prenant soin de dater. Ne vous arrêtez pas au fait qu’il est fantaisiste, 

La pratique de la psychanalyse, la personne s’installe sur le divan, et celle-ci parle d’après un rêve ou bien ce qu’il ressent de parler sur le moment bien déterminé. Le bénéfice de ce dégagement, est très grandiose!  A l’intérieure du corps, il y a un monde de documents qui sont très mal rangés.

Le fait d’en parler à quelqu’un, la personne s’écoute et fait le tri de toutes ses pensées inutiles qui restent stockées, l’action est radicale.

Le bar a voyance